RMC Crime
Affaires criminelles

Un homme accusé d'avoir tué son ami, il est jugé à la cour d'Assises de la Marne

Le procès d'Antonio Martins s'est ouvert, lundi 27 juin, à la cour d'Assises de la Marne. Il est accusé d'avoir tué son ami Eric Ploussard, avant de jeter son corps dans la Marne.

Le procès d'Antonio Martins s'est ouvert, lundi 27 juin, à la cour d'Assises de la Marne. Il est accusé d'avoir tué son ami Eric Ploussard, avant de jeter son corps dans la Marne. - Pascal POCHARD-CASABIANCA © 2019 AFP

Lundi 27 juin, s'est ouvert le procès d'un homme accusé du meurtre de son ami, à la cour d'assises de la Marne à Reims. En 2019, il aurait émasculé sa victime avant de jeter son corps dans une rivière.

C'est une amitié entre deux hommes qui a viré au cauchemar. Antonio Martins est jugé depuis le lundi 27 juin, à la cour d'assises de la Marne. Il est accusé d'avoir tué son ami Eric Ploussard, dans la nuit du 26 au 27 octobre 2019, à Châlons-en-Champagne. Avant de jeter son cadavre dans la Marne, l'homme lui aurait explosé les testicules. Puis, aurait pris la fuite. Selon nos confrères de France Bleu Champagne-Ardenne, des conflits opposaient les deux amis, notamment liés à de la jalousie et de l'alcool.

Au deuxième jour du procès, mardi 28 juin, les proches de la victime se sont succédés à la barre. Ils décrivent la victime comme un homme instruit, gentil, mais avec des problèmes avec la boisson. Marginalisé, le quinquagénaire vit coupé de toute technologie, et ne possédait pas de carte bancaire.

Toujours selon le média local, Eric Ploussard aurait fait se rencontrer Antonio Martins et une amie à lui. Les deux ont commencé à se fréquenter en 2018. Leur relation devient agitée avec la maladie jalousive que porte l'accusé à son ami. En effet, celui-ci avait auparavant entretenu une relation avec la nouvelle compagne de l'accusé. Mais les deux étaient restés en bon terme.

La soirée tourne au cauchemar

C'est le 26 octobre 2019, soir d'une pendaison de crémaillère, où tout a basculé. Ce jour-là, l'accusé doit se rendre à la fête, mais sa compagne ne l'entend pas de la même oreille. Elle refuse de l'accompagner. L'homme voit rouge, et soupçonne qu'elle le trompe avec son ami Eric Ploussard. Pris de colère, il explose un aquarium de 60 litres au domicile de sa conjointe. Malgré tout, l'accusé a bien l'intention de se rendre à l'invitation.

D'après France Bleu Champagne-Ardenne, Antonio Martins reconnaît son implication dans ce meurtre. Mais il ne s'explique pas sur les raisons qui l'ont poussé à émasculer son ami, ni même pourquoi ce dernier l'a déshabillé avant de le jeter dans la rivière.

Le verdict est attendu le vendredi 1er juillet. Pour cet homicide, il risque jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle.

Marine Lemesle avec AFP