RMC Crime
Films et séries criminels

"L'enfer des prisons": au centre de détention pour mineurs du Colorado, le taux de suicide explose

L'enfer des prisons

L'enfer des prisons - RMC Story

Ce jeudi, l'émission L'enfer des prisons, diffusée sur RMC Story, relate les conditions de détention des mineurs incarcérés dans l'État du Colorado, aux États-Unis.

Dans les années 1990, de nombreux États des États-Unis ont commencé à incarcérer les mineurs dans des prisons pour adultes. Rapidement, ils ont constaté que c'était un échec. Depuis, l'État du Colorado s'est penché sur cette question et se démarque en tentant une approche différente. C'est le sujet de l'épisode de l'émission L'enfer des prisons diffusée ce jeudi sur RMC Story.

Découvrez cet épisode de "L'enfer des prisons"

Découvrez cet épisode de "L'enfer des prisons"

VOIR L'EPISODE

Âgés en moyenne de 16 ans, les détenus mineurs sont incarcérés dans une prison dédiée, qui a pour but de les remettre dans le droit chemin pour espérer, un jour, être réinsérés dans la société. Mais s'ils n'obéissent pas aux règles mises en place par ce centre spécial pour les criminels mineurs, ils seront transférés vers une prison pour adultes.

Le "pire jour de [leur] vie"

Le premier jour d'incarcération, appelé "le jour zéro", est une étape difficile à passer pour les détenus qui intègrent ce centre de détention pour mineurs. Les surveillants pénitentiaires doivent imposer le respect et les intimider pour qu'ils leur obéissent. Pour cela, la première chose qu'ils font est de les suivre de très près en leur hurlant dessus afin de les désorienter et les habituer à se soumettre à des ordres. Un choc, pour détenus très jeunes qui n'ont jamais été confrontés à l'univers carcéral.

Ensuite, les mineurs doivent se soumettre à un enchaînement d'exercices militaires très intenses dans le but de leur inculquer: "discipline, force et fierté", comme le dit l'un des responsables du centre. Parfois proche de l'évanouissement, les détenus doivent tenir lors de cette première journée pour espérer rester au centre et ne pas être envoyé vers une prison pour adultes où ils seront une proie.

À la fin de cette journée, les détenus doivent rédiger un rapport sur ce qu'ils viennent de vivre destiné à la direction du centre. Pour certains, ils indiquent que ça a été le "pire jour de [leur] vie". Dans ce centre pour mineurs du Colorado, le taux de suicide est 36 fois supérieur aux autres centres du pays et ne cesse d'augmenter.

Certains mineurs obligés de cohabiter avec des adultes

En raison de leurs crimes, certains mineurs ne sont pas autorisés à intégrer le centre pour mineurs du Colorado. C'est le cas de Chavez, 17 ans, condamné pour homicide qui passera 19 ans derrière les barreaux d'une prison pour adultes. Là-bas, il doit faire très attention pour ne pas être une cible pour les autres détenus.

"Je suis toujours à l'affût et je surveille chacun de mes gestes", confie-t-il.

Pour assurer sa protection, Chavez va devoir créer des liens avec d'autres détenus tout en faisant attention de faire confiance aux bonnes personnes. Car même en faisant des alliances, les mineurs sont souvent victimes d'agressions sexuelles, de violences, de menaces et de chantage. "Personne ne vous protège, ni le personnel, ni les autres détenus, il faut se débrouiller seul". Une situation difficile pour les mineurs qui se retrouvent pour la plupart seuls pour la première fois.

Retrouvez cet épisode de l'émission L'enfer des prisons ce jeudi sur RMC Story, puis en replay sur la plateforme RMC BFM Play.

Alix Mancel