RMC Crime
Films et séries criminels

"La disparition de John Darwin": la série doublement récompensée au Festival Marseille Series Stories

La plage où John Darwin a été vu dans son canoë-kayak

La plage où John Darwin a été vu dans son canoë-kayak - AFP

La série La disparition de John Darwin a reçu le prix de la meilleure série adaptée d'une œuvre littéraire et le prix d'interprétation pour l'actrice principale.

Carton plein pour la série La disparition de John Darwin, réalisée par Chris Lang, le créateur de la série Plan coeur. Adaptée de l'histoire vraie de John Darwin, elle vient d'être doublement récompensée lors du Festival Marseille Series Stories qui s'est tenu entre le 17 et le 20 novembre dernier.

La série a reçu le prix de la Meilleure série adaptée d'une œuvre littéraire et également le prix d'interprétation pour l'actrice Monica Dolan. L'actrice anglaise qui incarne la femme de John Darwin est connue pour avoir joué dans la série Hercule Poirot, en 2006, ou encore dans le film Cyrano de John Wright, sorti en mars 2022.

Affiche de la série "La disparition de John Darwin" diffusée sur Canal+
Affiche de la série "La disparition de John Darwin" diffusée sur Canal+ © Canal+

Prêt à tout pour l'argent

Adaptée du roman Playing Dead, écrit par Elisabeth Greenwood et paru en 2016, la série est avant tout inspirée d'une histoire vraie: celle de John Darwin.

Ancien enseignant de sciences et mathématiques à Derwentside (Angleterre) qui est ensuite devenu gardien de prison, John Darwin a simulé sa propre mort pour échapper à ses dettes. Avec sa femme, il avait lancé une entreprise de locations d'appartements. Mais il s'est finalement endetté en achetant deux maisons à Seaton Carew en 2000. Pour échapper aux huissiers, il a fait croire qu'il était mort pour toucher l'argent de son assurance-vie.

Le jour de sa disparition, le 21 mars 2002, il a été vu pour la dernière fois pagayant dans son canoë kayak, dans la mer du Nord. Une enquête a ensuite été ouverte pour disparition inquiétante et une opération de grande envergure a été mise en place pour le rechercher en mer. Ce n'est que le lendemain que son canoë sera retrouvé.

Il simule une amnésie

Ne retrouvant que l'épave de son bateau, les autorités en ont conclu qu'il était mort. Un avis de décès a donc été émis ce qui a permis à sa femme de toucher l'assurance-vie de son mari qui correspondait à 250.000 livres sterling.

Pour échapper aux autorités, John Darwin et sa femme décident de quitter le pays et l'homme utilise plusieurs fausses identités pour ne pas se faire repérer. Le couple s'est notamment implanté au Panama. Mais les lois panaméennes sur les visas ont changé et l'homme est obligé de retourner en Angleterre. Il reprend donc sa véritable identité, mais simule une amnésie.

En arrivant, il se rend au poste de police et affirme qu'il n'a aucun souvenir des cinq années qui viennent de s'écouler. Sa femme, elle, a simulé la surprise de le retrouver. Et c'est le Daily Mirror qui a finalement mis à mal sa couverture en publiant une photo de lui au Panama. L'homme est finalement arrêté. Le couple sera condamné le 23 juillet 2008 pour fraude à six ans de prison. Ils ont finalement été libérés en 2011. Les sommes d'argent qu'ils ont perçues ont, quant à elles, été confisquées par la justice anglaise.

Découvrez la série La disparition de John Darwin dès le mois de janvier prochain sur POLAR+ avec Canal+.

Alix Mancel