RMC Crime
Affaires françaises

Dans les rues de Toulouse, retour sur le meurtre d’un homme retrouvé calciné dans une voiture

Village de Clermont-Le-Fort où le corps de Tony a été retrouvé (image d'illustration)

Village de Clermont-Le-Fort où le corps de Tony a été retrouvé (image d'illustration) - Didier Descouens / Wikimédia

Ce dimanche après-midi, une reconstitution a été organisée dans les rues de Toulouse pour permettre d’élucider la mort de Tony, un père de famille retrouvé mort dans une voiture.

La tranquillité de la ville de Toulouse a été perturbée ce dimanche par une scène peu habituelle. Certaines rues du centre-ville étaient bouclées par la police, pour une opération particulière: d’après les informations relayées par La Dépêche, une reconstitution a eu lieu pour tenter d’élucider le meurtre de celui que les médias ont appelés “le corps calciné de Clermont-Le-Fort”.

Cette affaire remonte au dimanche 18 avril 2021, quand le corps de Tony, un homme âgé de 31 ans, a été retrouvé mort dans une voiture, dans une petite commune du sud de Toulouse. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime avait rendez-vous avec plusieurs personnes, rue des Sept-Troubadours. C’est là que le drame se serait produit.

Tué d’une balle dans la tête

Grâce aux images de vidéosurveillance de la ville, les enquêteurs ont pu voir Tony monter dans une voiture, une Peugeot 307. Le véhicule s'est mis à rouler et c’est à l’intérieur de l'habitacle que la victime s'est fait tuer d’une balle dans la tête. Après avoir abattu le jeune homme, le groupe est parti en direction de Clermont-Le-Fort. C’est-là qu’ils ont mis le feu à la voiture, dans un champ, avant qu’un complice ne vienne les récupérer sur place.

Les gendarmes de la section de recherches de Toulouse et de la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais ont été mandatés pour résoudre ce terrible meurtre. D’après les premiers éléments de l’enquête révélés par le quotidien local, la victime était impliquée dans des trafics de drogue sur Toulouse et utilisait le pseudonyme d’Enzo pour rester discret.

“La reconstitution a pu mettre en lumière des contradictions”

Cette reconstitution a pour but de comprendre le rôle de chacun des mis en examen dans cette affaire. Trois hommes sont accusés de "meurtre en bande organisée" et ont du réinterpréter leur scénario macabre. Le groupe nie avoir prémédité la mort de Tony et la reconstitution doit permettre de le vérifier. Selon l’avocat des parties civiles, Me Brice Zanin, “la reconstitution a pu mettre en lumière des contradictions. Il a été tué par-derrière d’un coup de fusil alors qu’il voulait sortir de la voiture”, a-t-il expliqué. De son côté, l’avocat de la défense d’un des accusés affirme qu’une “dispute a éclaté dans cette petite voiture exigüe” et que “la reconstitution montre que ce geste n’était pas prévu”.

L’enquête suit son cours pour tenter de définir précisement le rôle de chacun des acteurs du meurtre crapuleux de Tony.

Alix Mancel