RMC Crime
Crimes internationaux

"L'homme le plus détesté de Belgique": qui est Michel Nihoul, suspecté un temps d'être le commanditaire de Marc Dutroux?

Le nébuleux destin de Michel Nihoul

Le nébuleux destin de Michel Nihoul - RMC BFM Play

Michel Nihoul a été l’un des principaux suspects dans l’affaire Marc Dutroux. Retrouvez le documentaire Le nébuleux destin de Michel Nihoul, disponible sur la plateforme RMC BFM Play.

Le 15 août 1996 marque le début de la descente aux enfers pour Michel Nihoul. Impliqué dans l’affaire Marc Dutroux, il est suspecté d’être le commanditaire des enlèvements perpétrés par le criminel belge. Il y a quelques années l'homme, mort en 2019, décide de partager ces années où il a été l’ennemi public numéro 1 dans le documentaire Le nébuleux destin de Michel Nihoul, disponible sur la plateforme RMC BFM Play.

Durant toute sa vie, Michel Nihoul n’a eu qu’un seul objectif: gagner un maximum d’argent. C’est d’ailleurs ce qui va lui attirer des ennuis. L’homme enchaîne les emplois et les connaissances. Un jour, il dirige une campagne politique, puis est expert en immobilier, l’autre animateur de radio, ou encore fournisseur de poissons en gros et président d’une association humanitaire. C’est son travail d’indicateur pour la police qui va l’amener à pénétrer le milieu criminel belge.

Une étrange relation

En 1995, il rencontre Michel Lelièvre, le complice de Marc Dutroux. Rapidement, un lien va se créer entre les deux hommes. Ils s’échangent régulièrement des petits services. Un jour, alors qu’il a besoin de faire réparer sa voiture, Michel Lelièvre lui présente un ami ferrailleur qui n’est autre que le pédophile et tueur en série, Marc Dutroux. Michel Nihoul l’accompagne chez lui et découvre la maison où il séquestre ses jeunes victimes. Marc Dutroux lui raconte qu’il veut transformer sa maison en club de passe et qu’il a besoin de ses talents d’expert immobilier pour cela. Le criminel s’engage à réparer sa voiture en échange de ses services.

Le 13 août 1996, Marc Dutroux, sa femme et Michel Lelièvre sont arrêtés pour avoir enlevé une jeune fille, Laetitia. A ce moment-là, les téléphones des suspects sont mis sur écoute et les gendarmes découvrent que Michel Nihoul appelle une trentaine de fois Marc Dutroux en deux jours. Il devient donc le principal suspect de l’enlèvement de la jeune fille. Pour Michel Nihoul, ces appels sont passés pour récupérer sa voiture. Le 15 août, l’homme est arrêté et accusé de complicité dans l’affaire Dutroux. Le même jour, deux jeunes filles - Sabine et Laetita- séquestrées par le tueur en série sont libérées de sa cave. Une étrange coïncidence qui intrigue les enquêteurs.

>> A VOIR SUR LA PLATEFORME RMC BFM PLAY

Condamné à perpétuité dans l’esprit des gens

Michel Nihoul est vu comme le commanditaire et chef du réseau de Marc Dutroux. Au même moment, les gendarmes reçoivent de nombreux appels qui affirment l’avoir vu avec des enfants. Sa tête est sur toutes les chaînes de télévision et les témoignages contre lui s’accumulent. Pourtant, aucune piste n’aboutira. Faute de preuves, la cour d’appel de Liège finit par lever le mandat d’arrêt contre lui, en janvier 1997. Mais Michel Nihoul ne sortira pas de prison pour autant. Son passé d’escroc va le rattraper. Il est condamné à trois ans de prison ferme pour escroquerie dans une association humanitaire. En 1994, il est une nouvelle fois condamné à un an de prison pour escroquerie pour son entreprise de poisson. Il sortira de prison en 1999.

Pour ce qui est de son implication dans l’affaire Dutroux, la chambre du conseil finit par rendre une ordonnance de non-lieu, le 17 janvier 2003. Le parquet décide finalement de faire appel de cette décision et il est renvoyé devant les assises pour “association de malfaiteurs”.

Le nébuleux destin de Michel Nihoul

Le nébuleux destin de Michel Nihoul

Voir

En 2004, s’ouvre le procès de l’affaire Dutroux. Tout l’enjeu de l’audience est de déterminer l’implication de Michel Nihoul dans les enlèvements des jeunes filles. Il aura suffi d’une phrase de Marc Dutroux pour innocenter l’homme d’affaires: “J’ai toujours travaillé seul”. Le 17 juin 2004, Michel Nihoul est finalement blanchi dans les affaires de pédophilie, pourtant, son image a été bafouée. “Je suis sûr que le jour où je quitterais cette Terre, il y a des gens qui diront ‘il est parti avec son secret’”. Et il n'avait pas tout à fait tort.

Michel Nihoul est mort le 23 octobre 2019. Et en novembre 2021, un ancien gendarme de la BSR de Bruxelles a lancé une pétition en ligne pour la réouverture du dossier, estimant que "la piste d’un réseau gravitant autour de Nihoul et Dutroux n’a pas été suffisamment explorée".

Retrouvez Michel Nihoul au travers de vidéos privées et de reconstitution dans le documentaire Le nébuleux destin de Michel Nihoul, sur la plateforme RMC BFM Play.

Alix Mancel