RMC Crime
Crimes internationaux

Un groupe scolaire condamné à verser plus de 2 millions de dollars à un élève violé par sa prof d'anglais

Une salle de classe aux États-Unis (Photo d'illustration).

Une salle de classe aux États-Unis (Photo d'illustration). - JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES

Conformément à une décision de justice, un groupe scolaire californien va devoir verser 2,25 millions de dollars à la victime. La professeure a été condamnée pour des abus sexuels sur plusieurs élèves et est même tombée enceinte de l'un d'entre eux.

Plus de 2 millions de dollars. C'est la somme que va devoir verser le groupe scolaire Redlands Unified, en Californie, à un ancien élève pour ne pas l'avoir protégé de sa professeure d'anglais, selon CBS News. Cette dernière a été mise en cause dès 2013, alors qu'elle avait 28 ans, pour avoir abusé plusieurs de ses étudiants mineurs.

L'ancien élève qui va à présent être dédommagé est le troisième à avoir porté plainte, en 2021. Il dénonce avoir été violé par l'enseignante à plusieurs reprises entre 2007 et 2008, alors qu'il était âgé de 14 ans. La suspecte a de son côté avoué avoir eu des rapports sexuels avec lui 10 à 15 fois dans sa salle de classe.

En se tournant vers la justice, le jeune homme reprochait également aux dirigeants d'avoir fermé les yeux sur le comportement abusif de leur employée. Vendredi, la porte-parole a déclaré que le groupe avait bien reçu la décision de justice, sans émettre davantage de commentaires, ajoute CBS.

Enceinte d'un autre élève

Ce n'est pas la première fois que le groupe doit régler une importante indemnisation dans ce dossier. En 2016, 6 millions de dollars ont déjà été reversés à un autre élève, également violé par la professeure d'anglais.

Cette dernière est tombée enceinte de lui alors qu'il n'avait que 16 ans et a décidé de garder l'enfant. Selon le plaignant, là encore, l'établissement scolaire n'a rien fait pour prévenir ses parents et empêcher les abus.

Alors qu'elle était poursuivie pour 41 chefs d'accusation différents et jugée en 2013, la suspecte a été condamnée à une peine de prison mais est ressortie libre au bout de six mois. Elle a été inscrite au fichier des délinquants sexuels.

Elisa Fernandez