RMC Crime
Crimes internationaux

Un homme porté disparu depuis 2004 menait une vie tranquille en Suisse

Porté disparu en Allemagne et en Espagne depuis 2004, l'homme a été retrouvé à Schwyz en Suisse.

Porté disparu en Allemagne et en Espagne depuis 2004, l'homme a été retrouvé à Schwyz en Suisse. - Google Street View

Il menait une vie tranquille depuis 18 ans, alors qu'on le croyait mort. Il était porté disparu à la fois en Allemagne et en Espagne.

Le "cold case" n'en était pas un. Porté disparu depuis 18 ans en Allemagne et en Espagne et envisagé comme la victime d'un meurtre, un homme a finalement été retrouvé dans le canton de Schwyz en Suisse, où il menait une vie paisible, rapportent le journal allemand Südkurier et 20 minutes en Suisse.

Retour en 2004. L'individu et son épouse sont installés en Espagne depuis plusieurs années et ont ouvert un commerce automobile ensemble. Alors qu'il se rend à Munich en Allemagne pour un voyage d'affaires, l'homme ne donne soudain plus signe de vie. Sa femme, inquiète, finit par signaler sa disparition.

Les enquêteurs parviennent à reconstituer son parcours jusqu'à la ville de Constance, à la frontière suisse, expliquent encore nos confrères. Au-delà, plus rien. Ce qui les amène à penser que l'homme a pu être tué ou s'est suicidé.

L'homme ne sera pas inquiété

C'est lors d'un contrôle de police dans le canton de Schwyz, bien plus tard, qu'un lien est établi entre l'individu disparu depuis 2004 et l'une des personnes contrôlées. Si les autorités espagnoles en sont informées, ce n'est que quelques années après que la police allemande fait confirmer l'identité de l'homme, à l'occasion de la création d'un pôle "cold cases".

La Suisse confirme alors qu'il vit toujours à Schwyz. Pour autant, selon Südkurier, il ne sera pas inquiété. L'homme a simplement donné son autorisation pour que son épouse soit informée du fait qu'il est toujours vivant.

"Si quelqu'un laisse son ancienne vie derrière, cela ne nous concerne pas, c'est privé et nous ne posons pas de questions", rapporte auprès de la même source le commissaire allemand chargé de l'enquête.

Elisa Fernandez